Warda

Warda
@Alessia Contu

« « Y’a des objets qu’on peut pas posséder, c’est eux qui nous possèdent » »

Perdu dans les rues de Londres, Jasmin, jeune loup de la finance débarqué de Montréal, rencontre Hadi, un jeune homme qui cherche à lui vendre un tapis précieux aux motifs fascinants. Ce qui pourrait être une banale transaction se transforme en une véritable énigme quand le vendeur demande à Jasmin le mot de passe qui conclura le deal.

Warda nous transporte comme dans les légendes de tapis volants de Londres à Anvers, en passant par Paris, Bagdad et Québec. Sur sa route, Jasmin croisera, outre le mystérieux vendeur de tapis, sa tante Colombe, femme d’ambassadeur, hébergeant Lily, une jeune Canadienne venue à Paris pour étudier l’oeuvre de Foucault, Anneleen, une écrivaine flamande vivant recluse à Anvers et même le fantôme de sa propre mère, Rose.

D’escale en escale, les questions surgissent : Qui est Warda ? Quel est son lien avec le tapis et le mystérieux Hadi ? Et surtout, comment son existence et celle de Jasmin se retrouvent-elles inextricablement liées ? Warda est un conte à clé, une quête initiatique, un voyage dans l’espace et le temps.

En coproduction avec le Rideau de Bruxelles.

Avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et de Wallonie-Bruxelles International.

Plus de ressources sur notre espace sécurisé

Espace PRO